Les liaisons opérateurs

Migrer d’une solution de téléphonie classique (historique !) vers une solution VOIP va vous permettre de résilier vos abonnements Numéris ou si vous n’êtes plus engagés auprès de votre opérateur, de résilier des offres de type Business Internet Voix (BIV). 

  
Vous réalisez donc une économie immédiate en résiliant ces anciens abonnements et en faisant transiter vos communications par votre lien internet existant si vous n’avez qu’un seul lien de type BIV, en remplaçant ce dernier par une liaison internet. 
CEPENDANT IL FAUDRA PRENDRE LE SOIN DE BIEN VERIFIER QUE VOTRE LIAISON INTERNET SOIT DANS LA CAPACITE DE SUPPORTER LE TRAFFIC SUPPLEMENATAIRE INDUIT PAR LE TRANSIT DE LA VOIX.

Ce ne sont pas des débits importants, mais il est préférable de respecter quelques règles basiques : 

  • Evitez l’utilisation de liaisons de type ADSL à moins d’être un TPE avec moins de 5 utilisateurs voix, une petite agence d’un groupe ou un télétravailleur. 
  • Si votre liaison actuelle est déjà chargée et la bande passante limitée, dotez vous d’un routeur permettant la mise en place de la fonction QoS (Quality of Service).  De ce fait, une partie de la bande passante sera réservée exclusivement au transit de la voix. 
  • Si vous devez mettre en place une nouvelle liaison, ou c’est souvent le cas, si vous profitez d’un déménagement pour commander une nouvelle liaison, il est prudent de se renseigner sur le type de liaisons disponibles et sur le délai de déploiement. 
  • Apo’g vous offre son expérience, et vous accompagne sur chaque étape pour vous conseiller sur les meilleures offres disponibles à votre adresse. En effet, en fonction de votre l’emplacement et du type de liaisons souhaitées ou à déménager, il est prudent d’entamer les démarches le plus tôt possible (de un à trois mois). 

Pourquoi ?

Parce qu’il est essentiel de vérifier l’éligibilité des liaisons nécessaires au bon fonctionnement de votre infrastructure. 

 
Certaines offres opérateurs ne seront pas accessibles dans certaines zones. Bénéficier d’un débit en adéquation avec vos besoins, et avoir une idée précise des coûts de vos futures liaisons, est un critère non négligeable dans le choix de votre future adresse. 
 
Une fois le choix de vos locaux entériné, il est crucial de connaitre précisément les délais nécessaires à l’opérateur pour la mise à disposition de vos futures liaisons, pour la mise en place de nouvelles offres pour un déménagement de l’existant. 
 
Votre date de mise à disponibilité de la future liaison ou de votre déménagement doit prendre en compte ce délai souvent incompressible sous peine d’une activité dégradée. 

Les différences FTTH et FTTO ?

L’usage des solutions Cloud se démocratise et se généralise, le besoin en bande passante est croissant, et il est crucial de bénéficier de liaisons adaptées. 

 
Grâce à ses partenariats avec les plus grands acteurs du marché, Apo’g analyse gratuitement vos factures et vous propose l’offre la plus adaptée à vos besoins pour une réduction du montant de vos factures ou l’accès aux nouvelles technologies. 
 

Rappel sur les principales offres du marché : 

LiaisonSupportDédiéDébitEligibilitéDélai
Numéris (T0) CuivreVoix Garanti Partout2 à 3 semaines
ADSLCuivreDonnéesNon Garanti Partout2 à 3 semaines
SDSLCuivreDonnéesGaranti Voir débit 6 à 8 semaines
FTTHFibreDonnéesNon Garanti Etude4 semaines
FTTOFibreDonnéesGaranti Etude8 à 12 semaines
SIP TRUNKCloudVoixGarantiPartout24 heures
En fonction de votre éligibilité, il est préférable aujourd’hui d’opter pour une liaison fibre optique. 

FTTH pour une entreprise d’une dizaine d’utilisateurs ou pour une PME qui ne ressent pas le besoin d’avoir une garantie de temps de rétablissement et un débit garanti. 

FTTO idéalement pour avoir un débit symétrique, garanti et une garantie de temps de rétablissement. 

Les démarches auprès des opérateur pour une entreprise ne sont pas toujours aussi simples que pour un particulier et doivent prendre en compte des besoins bien spécifiques, c’est pourquoi Apo’g prend en charge l’intégralité de vos démarches opérateurs.